Le Conseil d’Administration de l’Université (CAU)

Le conseil d’administration de l’université est composé :
  • du ministre chargé de l’enseignement supérieur ou son représentant, président,
  • d’un représentant du ministre chargé des finances,
  • d’un représentant du ministre chargé de la formation professionnelle,
  • d’un représentant de l’autorité chargée de la fonction publique,
  • d’un représentant de l’autorité chargée de la recherche scientifique,
  • d’un représentant du ministre chargé de l’éducation nationale,
  • d’un représentant du ministre chargé du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale,
  • d’un représentant du ministre chargée de l’industrie, de la petite et moyenne entreprise, et de la promotion de l’investissement,
  • d’un représentant du ministre chargée de l’agriculture et du développement rural,
  • d’un représentant du ministre chargée des ressources hydriques,
  • d’un représentant du ministre chargée des travaux publics,
  • d’un représentant du ministre chargée de l’aménagement du territoire et de l’environnement,
  • d’un représentant du wali de la wilaya siège de l’université,
  • de représentants des principaux secteurs utilisateurs dont la liste est fixée par le décret de création de l’université,
  • d’un représentant des enseignants par faculté et institut élu parmi ceux appartenant au grade le plus élevé,
  • de deux (2) représentants élus des personnels administratifs, techniques et de service,
  • de deux (2) représentants élus des étudiants.

Le recteur, les doyens de facultés, les directeurs d’instituts et, s’il y a lieu, d’annexes, les vice-recteurs et le responsable de la bibliothèque centrale assistent aux réunions du conseil avec voix consultative.

Peuvent participer aux travaux du conseil, avec voix consultative, quatre (4) représentants, au plus, des personnes morales et/ou physiques concourant au financement de l’université, désignés parmi ceux qui assurent les efforts de participation les plus importants.

Des personnalités extérieures peuvent participer aux travaux du conseil avec voix consultative. 
Le conseil d’administration peut faire appel à toute personne susceptible de l’aider dans ses travaux.

Le secrétariat du conseil est assuré par le secrétaire général.